Ma jumelle autour du monde

petits plaisirs écolo

17:56, 27/08/2018 .. Publié dans PRATIQUE .. Lien

Petit article qui me trotte dans la tête pour vous faire partager mes expériences « écolos ». Voilà quelques que temps, à force d’entendre toutes ces mises en garde sur le danger des perturbateurs endocriniens, j’ai décidé de réaliser mes produits moi-même. On a commencé par la lessive : quoi de plus facile : palettes de savons de Marseille (attention à sa provenance !) +bicarbonate de soude et vinaigre blanc et eau. On mélange le tout et c’est prêt. On peut rajouter le bicarbonate (pour la blancheur) et le vinaigre (anticalcaire) après si on veut. Les huiles essentielles peuvent aussi donner du parfum. Une recette plus qu’économique quand on voit le prix des lessives !
Le dentifrice est lui aussi très facile à faire, mais difficile à faire utiliser à Monsieur ou aux enfants, le gout n’étant pas aussi attrayant qu’une pate industrielle ! Je mélange juste de l’argile verte avec de l’huile de coco, un peu d’huile essentielle de Tea Tree (antiseptique) et de la menthe poivrée (pour le gout)  et le tour est joué. On peut rajouter du bicarbonate pour la blancheur, mais à utiliser avec modération car ça fragilise les gencives, moi, je ne le supporte pas.
Je me suis ensuite lancée dans la confection de déodorant : la aussi un problème de santé publique avec ces fameux sels d’aluminium et autres additifs nocifs. En cherchant un peu sur le net, j’ai trouvé des recettes très faciles à réalisées et après quelques mois d’usage en climat tropical,  très efficace aussi ! Il vous faudra du bicarbonate (je conseillerais un fin, celui vendu pour le dentifrice, car sinon il y aura des grains pas toujours agréable), de la fécule, (type Maïzena) ou de l’argile ( mais ce serait mieux la blanche pour éviter les traces ! j’ai fait mon premier avec l’argile verte !), de l’huile de coco et un huile essentiel de votre choix –Tee Trea pour l’anti bactérien (mais son parfum est moyen), palma Rosa ou Ylang-Ylang (ça rappelle la Polynésie !). On met part égale de bicarbonate et de fécule et on dilue avec l’huile de coco jusqu’à obtenir une pate crémeuse. On peut réutiliser des pots de crème de jour (ou de nuit !) en contenant. Il faudra faire prendre au frigidaire. Après s’il ne fait pas trop chaud dehors, on pourra l’utiliser sans avoir à le mettre au froid.
Pour la crème de jour j’ai trouvé une recette sympa que j’ai adaptée aux huiles que j’ai trouvées :
-20gr de cire d’abeille –bio de préférence
-1cuillère à café de beurre de karité
-1cuillère à soupe d’huile de jojoba
-1cuillère à soupe d’huile de coco
-2cuillère à soupe d’huile d’avocat
-10gouttes d’HE palma rosa.
On fait fondre  la cire et le beurre à feu très doux, on rajoute les autres ingrédients. Comme pour le déodorant on met au frigo ou au congélateur pour faire prendre. On peut adapter et choisir des huiles différentes, mais j’ai pris l’avocat car c’est bon pour les peaux matures. Je me suis aperçue que cette huile avait aussi de bonnes  propriétés contre le soleil.  Certain recommande la vitamine E en conservateur  mais je n’en avais pas et je n’ai pas eu de problème de conservation. L’huile de Pépin de pamplemousse peut aussi aider à la conservation. Le mieux est de ne pas en faire trop à la fois. On peut vraiment varier les recettes en associant des huiles différentes en fonction des propriétés qu’on voudra privilégier.
Quand Claude est venu,  nous avons essayé avec succès notre huile solaire car la aussi on peut réaliser soi-même quelque chose qui ne sera pas nocif ni pour nous, ni pour l’environnement. Nous avons mélangé de l’huile de Pépin de framboise, huile de germe de blé et de l’HE de carotte. Le parfum n’est pas extraordinaire, quoique des amis m’ont dit que ça sentait très bon, mais c’est très efficace : pas un coup de soleil, surtout pour Claude dont la peau est moins habituée, il ne faut quand même pas non plus abuser, on est bien d’accord : pas la crêpe au soleil pendant des heures et un bon Licra sera toujours meilleur pour l’environnement ! On pourra rajouter de l’huile d’avocat. Pour l’odeur, je n’ai pas encore bien trouvé car le pépin de framboise et le germe de blé sente assez fort.
 Ici nous sommes un peu loin de tout et il n’est pas toujours facile de trouver les ingrédients nécessaires, mais je suis contente de ces produits fait maison et très économique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




{ Page précédente } { Page 4 sur 123 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Archives
Album photos

Menu

météo
patago
Julo autour du monde
La Rozavel
Banik
Une artiste de Bora
Camping des amis du Sud-Ouest
forum plongéé

Rubriques

ALBUMS PHOTOS
Atlantique
Méditerrannée
Nouvelle Calédonie
Pacifique
PRATIQUE
Senegal
travaux manuels
Voyage de Claude

Derniers articles

Retour en Métropole
Album photos
10ans de Calédonie
petits plaisirs écolo
POLYNESIE
HAPPY NEW YEAR
Vacances avec ma jumelle
Happy New Year




Flux RSS.
Annuaire des carnets de voyage - Uniterre